Vivre avec ses émotions

Comment vivons-nous nos émotions ? Est-ce qu’elles nous dirigent ? ou parvenons-nous à bien les accueillir et les transformer ?

En cette période de crise et de confinement, nous traversons les uns et les autres une période plus ou moins difficile. Probablement, nous ressentons de l’inquiétude, de la peur, de la tristesse, de l’agacement…. Des agitations de toutes sortes et des états d’âmes forts. Parallèlement, nous devons assurer un quotidien à la maison, tout en assumant nos obligations professionnelles, ou en affrontant des réalités difficiles, tout cela dans un contexte inconnu jusqu’alors, générateur de confusion.

Comment faire pour traverser cette situation ?

Il est important de comprendre que nos émotions nous accompagnent dans tout ce que nous faisons : elles sont omniprésentes aussi bien dans nos vies personnelles, que professionnelles. Nos décisions, nos gestes sont empreints de nos émotions. Elles peuvent nous porter : la joie peut nous faire aller de l’avant avec entrain et succès, comme elles peuvent nous inhiber : la peur peut nous paralyser.

 

Comment vivre avec nos émotions ?

1. Tout d’abord, il est nécessaire d’être conscient des pensées qui surgissent et de leur incidence sur notre état émotionnel. En maintenant un état d’esprit positif nourri de pensées positives, nous installons une intention constructive. Devenons des « apprentis sages » lors d’une nouvelle situation pour mieux vivre la nouvelle expérience qu’est le confinement actuel. 

2. S’accorder des moments de pause pour observer tout d’abord lorsque nous sentons une émotion négative monter, ce qu’elle génère comme sensation corporelle : ressentons-nous quelque chose (la gorge nouée, la respiration qui s’accélère, …) ? où est-ce que cela se situe ?

3. Puis observer le comportement induit par l’émotion : qu’est ce qui se passe ? est-ce que nous nous refermons ? est-ce que nous nous énervons ? nous sentons nous dépassés ? ...

4. Autant que possible rester dans la sensation émotionnelle sans la modifier afin que l’émotion soit ramenée dans le présent et déconnectée du mental qui l’alimente.

5. Passer ensuite à la phase de compréhension : identifier l’élément déclencheur de cette émotion, déceler surtout à quelle pensée, quel sentiment, quel souvenir ou croyance elle se relie pour déclencher ce mécanisme émotionnel, quasi automatique, qui peut être plus ou moins intense.

6. A force d’observation, de vigilance, une prise de recul s’opère permettant ainsi de démonter en profondeur ce mécanisme. Nous pouvons alors nous sortir du cercle vicieux des réactions émotionnelles en apprenant à ressentir dès qu’une telle émotion arrive, et éviter de plus en plus en amont qu’elle ne prenne le dessus. En développant la posture du témoin, nous ne nous laissons plus déborder, submerger, nous ne sommes plus affectés et ne perdons plus notre sang froid. Nous retrouvons notre pleine capacité à agir et non plus réagir. Nous accueillons les bonnes comme les mauvaises choses : les actualités, les événements, les relations personnelles, les relations professionnelles, …, avec une neutralité bienveillante. Cela se ressent sur notre manière de vivre au quotidien : Nous apprenons à vivre avec nos émotions !

Une fois passé ce cap, qui a développé notre intelligence cognitive et sensorielle, essayons de trouver le meilleur de nous-mêmes. Prenons conscience que les émotions positives ont un impact réel sur notre vie.

Elles ouvrent de nouvelles champs de pensées, d’actions et de succès. Vous avez remarqué comme vous vous sentez plus motivé lorsque vous êtes en joie ! Vivre et ressentir des émotions positives a également une influence sur l’espérance de vie. Plusieurs études l’ont démontré.

 

Comment cultiver le meilleur en nous-mêmes ?

Voici quelques astuces :

1. Commencer de nouveau par l’observation : revenez à vous ! Peut-être que dans votre nature vous êtes quelqu’un de plutôt optimiste, gai, … mais qu’au quotidien vous vous laissez gagner par une certaine morosité environnante. Ou peut-être que vous souhaitez développer une ou plusieurs émotions positives, en vous et autour de vous, pour transformer votre quotidien

2. Choisissez alors une émotion, un état d’être que vous aimeriez développer : la paix, la joie, la tranquillité, la sérénité, l’amour, la compassion...

3. Par un rituel quotidien, prenez le temps de faire grandir cette petite flamme. Prenez quelques minutes en début de journée, au calme, en pratiquant une douzaine d’inspirations / expirations, et répétant mentalement (par exemple) « j’inspire la joie, j’expire la joie tout autour de moi ». Vivez pleinement cette émotion avec attention. Chaque jour inlassablement … cette petite flamme grandira, elle vous remplira tout d’abord puis transformera votre quotidien.

Remarquez comme il est plus simple de cultiver une émotion positive que de transformer une émotion négative !

Alors autorisons-nous, dans cette période morose, à oser positiver, pour nous, puis notre entourage car les émotions sont contagieuses. Ce travail régulier viendra en effet irradier votre environnement que ce soit dans votre sphère personnelle ou professionnelle.

Imaginons, plus particulièrement en cette période, comment nous pourrons vivre la reprise de façon positive, quelle incidence cela pourrait avoir de manière plus globale sur nos modes de vie, sur notre santé, sur la santé de la terre... Permettons-nous de vivre dans un monde renouvelé, pour chacun de nous et nos enfants !

 

Rédigé par Marania Boixière et Gisèle Gendron

 

Nos actualités

Une question, une demande ...

Contact

A chacun sa solution bien-être ! Atman Prema vous répond dans les meilleurs délais.

Adresse
6 Rue Singer
75016 Paris
Accès
Métro Passy (ligne 6)
Métro La Muette (ligne 9)
RER Boulainvilliers (RER C)
Téléphone
07 64 70 16 16
E-mail
yoga@atmanprema.fr
Horaires d'ouverture
Lundi au samedi:
8h30 à 21h